Rechercher
  • sylviemsrt

Pourquoi réhabiliter la bouillotte de Mémé ?

Les bouillottes apportent chaleur et réconfort. Incontournables en hiver car elles réchauffent immédiatement les corps et les coeurs, elles peuvent également être utilisés contre la douleur. Voici les différentes façons de l’employer et les précautions à prendre pour en faire bon usage.




bouillotte-naturopathie-essonne-syllvie-mansart
bouillotte classique

La bouillotte, 5 façons de se faire du bien


1) Calée sous la nuque ou dans le creux du dos, elle soulage les cervicales douloureuses, décontracte les muscles endoloris par le torticolis ou le lumbago, et contribue ainsi à guérir plus vite.


2) Posée sur le ventre, elle calme les spasmes du côlon de toutes les générations et soulage les douleurs des règles des plus jeunes. De nombreuses études scientifiques ont démontré son utilité également au cours des gastro-entérites et en cas de côlon irritable. "Le Pr King, de l’université de Londres, a mis en évidence que la chaleur intervient sur des récepteurs spécifiques à la température. Une fois activés, ceux-ci vont bloquer les récepteurs qui envoient le message 'douleur' au cerveau", explique le Dr Frédéric Saldmann, qui vante l’usage de la bouillotte dans son livre Votre santé sans risque (éd. Albin Michel).


3) Placée au niveau du foie (sous les côtes, à droite), elle le stimule pour éliminer les déchets et les toxines de l’organisme et facilite le travail de la vésicule biliaire. Davantage de bile parvient dans l’intestin, ce qui aide encore le corps à digérer et à se détoxifier.


4) Glissée dans le lit, elle facilite le sommeil quand les nuits sont fraîches, sans être obligé de trop chauffer la chambre, puisque la température idéale pour bien dormir est de 18-19°C.


5) Appliquée sur les articulations douloureuses, vingt minutes au moins, sa chaleur apporte un apaisement quasi instantané et durable


La bouillotte, mode d’emploi

La bouillotte doit être remplie aux deux tiers avec de l’eau chauffée à 40 °C. L’idéal est de se placer au-dessus de l’évier pour la remplir et de se protéger éventuellement les mains avec des gants antichaleur. Replacer la bouillotte dans son enveloppe ou l’entourer d’une taie d’oreiller pour éviter un excès de chaleur. Certains modèles (aux noyaux de cerise, graines d’avoine...) se placent dans le micro-ondes.



bouillotte-naturopathie-a-domicile_essonne
bouillotte seche

La bouillotte en naturopathie

En naturopathie on utllise la bouillotte pour détoxifier le corps

Le principe de détoxification grâce à la bouillotte repose sur le fait que la chaleur va « ramener » le sang sur la zone où est appliqué la chaleur. Application sur le foie « Sauf en cas d’hépatite, laisser une bouillotte bien chaude sur la région du foie, côté droit, pendant 30 minutes après les repas pour rétablir et augmenter le travail du foie. Cela permettra un nettoyage des toxines en douceur. La chaleur accélère la circulation sanguine à l’intérieur des capillaires hépatiques. » Application sur les reins « Placer la bouillotte chaude sur les reins, au milieu du dos pendant 30 minutes, en fin d’après midi ou le soir pour que la chaleur de la bouillotte décongestionne les reins favorisant ainsi un nettoyage de cet émonctoire. Il sera intéressant de constater le lendemain la couleur plus foncée des urines, due à l’évacuation des toxines. »


Je vous accompagne pour améliorer votre hygiène de vie grace à des gestes simple comme ceui-ci mais aussi un suivi individuel et personnalisé.

Pour prendre rendez-vous c'est ICI

29 vues0 commentaire